La Sainte Rencontre du Seigneur (2 Février)

Cette fête est aussi appelée Présentation du Seigneur au Temple ; en occident on l'appelle la Présentation du Christ, la Purification de la Vierge ou encore la Chandeleur. Elle a lieu 40 jours après la Nativité du Christ, donc le 2 Février.

Notre paroisse a été fondée le 2 Février 1996, c'est pourquoi elle a reçu le nom de cette grande fête.

Saint Luc est le seul évangéliste qui relate cet évènement (Luc 2, 22-39) : Joseph et Marie, fidèles aux prescriptions de la Loi mosaïque présentèrent Jésus au Temple quarante jours après sa naissance.
L'icône de la fête reprend tous les éléments du récit évangélique. L'évènement se situe à Jérusalem, au Temple.  Marie porte l'enfant et dans un geste d'offrande le présente au vieillard Siméon qui le reçoit dans une joie profonde. L'enfant est le lien qui les unit : nous assistons à la rencontre de l'Ancienne et de la Nouvelle Alliance, la rencontre entre Jésus et son peuple, cette rencontre se fait au Temple, lieu de la présence divine. Deux autes personnages complètent et confirment cette rencontre : Joseph qui offre une paire de tourterelles suivant le précepte de la Loi (Lévitique 12:8), et la prophétesse Anne, une veuve âgée qui servait Dieu nuit et jour dans le Temple.

Siméon avait été averti par l'Esprit Saint qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie, le Christ tant attendu en Israël. C'est pourquoi en prenant l'enfant dans ses bras, il rend grâce au Seigneur en ces termes :

"Et maintenant, Seigneur, laisse ton serviteur, selon ta parole s'en aller en paix, parce que mes yeux ont vu le salut qui vient de toi, que tu as préparé pour être mis devant tous les peuples : lumière qui doit se révéler aux nations et la gloire de ton peuple Israël"

Ce cantique de Siméon, connu en occident sous son nom latin "nunc dimittis" est dit le soir aux vêpres et aux complies.

Le tropaire et le kondakion de la fête résument tout ce qui vient d'être dit :

Tropaire  ton 1

Réjouis-toi ! Pleine de grâce, Mère pure de Dieu et Vierge, de toi a resplendi le soleil de justice, Christ notre Dieu, illuminant ceux qui sont dans les ténèbres. Et toi, juste vieillard, sois dans la joie car tu as reçu dans tes bras le libérateur de nos âmes, celui qui nous donne la Résurrection.

Kondakion  ton 1

Seigneur, qui par ta naissance a sanctifié le sein de la Vierge, par ta présentation tu as béni les mains de Siméon. Ô Christ Dieu, en venant à notre rencontre tu nous as sauvés. Donne en notre temps la paix à ton Eglise, affermis nos pasteurs dans ton amour, toi le seul ami des hommes.